Niches fiscales pour entreprises et particuliers

Entrepreneurs et particuliers français : bénéficiez de réductions d’impôts en toute légalité !

Comment payer moins d’impôts ? Dans le pays supportant le plus haut niveau d’imposition au monde, les thèmes de la défiscalisation, de l’optimisation fiscale et de la société offshore sont logiquement très demandés.

Nous vous invitons à faire le point de manière objective sur ces questions sensibles grâce à Deductions.fr.

Les différentes facettes des déductions fiscales

Pour les particuliers

En France, de nombreuses niches fiscales permettent à des individus de payer moins d’impôts:

  • Investissements immobiliers
  • Travaux
  • Placements financiers
  • Investissements dans les entreprises
  • Dons
  • Services à domicile

Pour les entreprises

De nombreuses activités gravitent autour de l’optimisation de la fiscalité des sociétés:

  • Conseil & Expertise financière & patrimoniale : protection du patrimoine, évaluation, calcul de liquidations (succession, communauté, sociétés), techniques de transmission
  • Gestion sociale : Optimisation des régimes, négociation sociale, formalités embauche & rupture
  • Finance d’entreprise : restructuration, haut de bilan, fiscalité des dirigeants
  • Juridique : optimisation de l’organisation juridique, mises en conformité, formalités diverses
  • Déficalisation & Conseils offshore: Techniques offshore, choix de pays d’accueil, Sociétés Offshore, Comptes bancaires, Cartes bancaire
  • Également : cas particulier des déductions d’impôts que l’on peut obtenir avec le choix d’une énergie renouvelable : poele a bois, chaudiere biomasse, etc.

L’optimisation fiscale : une question à prendre au sérieux

La fiscalité a des influences tant au niveau national qu’international de la fiscalité comme un instrument de gestion. Pour des raisons sociologiques, économiques et politiques, les sociétés de personnes sont moins lourdement pénalisées que les sociétés de capitaux. La bonne gestion de la structure, dans une perspective de croissance, est souvent de créer immédiatement une forme capitalistique (SARL ou SA).

L’optimisation fiscale n’a rien à voir avec l’évasion fiscale, et celle-ci ne s’improvise pas. Il est dangereux pour des particuliers de posséder des participations personnelles dans des sociétés offshore. De même, selon l’article 46, ne pas pouvoir justifier de son train de vie et être en relation habituelle avec des « delinquants art.450-1″, meme sans le savoir, peut être puni de 5 ans de prison et 100 000 euros d’amende.

Les commentaires sont fermés.